PHILIP DE VILLEDIEU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PHILIP DE VILLEDIEU

Message  PHILIP DE VILLEDIEU le Mar 6 Juil - 16:51

Bonjour à tous

je me présente je suis PHILIP DE VILLEDIEU co-fondateur avec Messire ELWE de la Taverne Médiévale à PARIS.
Je suis dans le monde médiéval depuis 1991
En autre trésorier de l'association LES GUERRIERS DU MOYEN AGE à ses débuts.
J'ai quitté l'association pour créer la confrérie des chevaliers st Sabin, association liée à la taverne pour les manifestations extérieures.

Membre de l'association les vieux métiers du moyen âge, organisateur entre autre de provins.
fondateur avec pierre de Saissac de l'association médiévale évènement et de la taverne aux ciboires d'or.

Et depuis 2 ans Vice président de la Compagnie de Trencavel sous le pseudo de GUILHEM DE LAHILLE personnage qui me plait beaucoup et qui me correspond bien.
Je ne connais pas encore Les couleurs mais je connais au moins son écuyer Pierre Landry et son sergent Armaud de Bensa
Voici donc toute l'histoire
ROQUEBERT M. ;
Résumé
Monographie basée sur les documents d'origine inquisitoriale et autres mss. Biographie de Guillaume de Lahille, croyant cathare attesté de 1220 à 1244, chef d'un réseau clandestin cathare, ayant participé au massacre des inquisiteurs à Avignonet en 1242 (notamment le dominicain Guillaume Arnaud). Blessé, il reçoit le consolament dans Montségur assiégé| il sera brûlé le 16mars 1244. Notes sur la mère de Guillaume, Francesca, Parfaite attestée| Miracla sa femme, Parfaite attestée| Bruna sa soeur, Sicard de Belfort son frère, Parfaits attestés.
Revue : Annales de l'Institut d'Etudes Occitanes Montpellier
Source 1978, vol. 5, no3, pp. 47-64

Guilhem de Lahille chevalier cathare..
Ce véritable chevalier cathare, fervent défenseur et protecteur d'hérétiques, attesté de 1220 à 1244, appartenant à la branche de Laurac de la famille de Lahille, originaire de Fanjeaux. Sa mère, Francèsca et sa soeur, Bruna, étaient religieuses cathares; son frère, Sicard de Belfort, bon croyant comme lui. En 1220, le chevalier de Laurac est dans l'armée du conte de Toulouse, qui repousse les croisés; pendant les brèves année de la paix, à partir de 1224, il reçois les bons hommes chez lui, à Laurac, avec son épouse Mirada. Lorsque l'Église cathare est contrainte à la clandestinité après le traité de Paris de 1229, il se consacre à la protection des proscrits, assurant notamment la sécurité des évêques cathares Guilhabert de Castre et Raimond Aguilher. Défenseur de Monstségur assiégé en 1243-44, il est blessé et demande à recevoir le consolament des mains de l'évêque Bertrand Marti et meurt sur le bûcher du 16 mars 1244..

avatar
PHILIP DE VILLEDIEU

Messages : 4
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur http://lecomptoirdeslegendes.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum